La tendance de l’immobilier en Belgique

Si on devait analyser le marché de l’immobilier en Belgique on constaterait une importante augmentation des transactions. D’abord en 2015 où le marché a littéralement explosé, continuant son évolution en 2016 pour atteindre son apogée au second trimestre de cette année. Une aubaine pour les agents immobiliers et les chercheurs de logement.

Explication d’une tendance à la hausse

Pour expliquer la situation de l’immobilier en Belgique il faut toucher à la situation générale, car les taux d’intérêts qui ont considérablement baissés ne peuvent expliquer à eux seuls la hausse du marché de l’immobilier.

Il est vrai que ça a été le facteur déclencheur qui a favorisé le mouvement des achats dans le domaine de l’immobilier, mais il existe encore d’autres facteurs qui ont participé activement à cette mouvance.

Aux vues de la situation actuelle en Europe, c’est à en croire un notaire, la situation instable que peut traverser quelques pays qui a poussé de plus en plus de belges à chercher à se stabiliser et se poser dans un bien qui est le leur.

Un autre facteur qui n’est pas des moindres, c’est la recherche d’un investissement durable qui peut aider les revenus de la famille. Et il est à savoir qu’un investissement immobilier locatif peut être un bon placement surtout avec les lois actuelles qui favorisent ce genre de pratiques en Belgique. Pour plus de sécurité, faites gérer votre patrimoine immobilier en Belgique par des professionnels.

Une stabilité des prix avec une région en tête de liste

Si on devait y regarder de plus près les chiffre de 2016 en matière d’immobilier, on pourrait remarquer que la Flandre est en tête avec une hausse de (+23,9%) suivie de près pas Bruxelles et avec un grand dernier qui est la Wallonie.

En ce qui concerne les prix, ils affichent une stabilité étonnante avec un prix moyen d’un appartement en Belgique de 213.394 euros au second trimestre 2016 et de 236.726 euros pour les maisons dans les mêmes régions.

Une tendance qui se confirme en 2017

Au début de l’année le marché de l’immobilier démarre en force, avec une hausse réalisée de presque 2%, de quoi ravir les acteurs de l’immobilier et favoriser encore plus de mouvement des biens. Et les chiffres sont le prouver, avec un indice immobilier de 112,28 enregistré le 31 Décembre 2016.

Cette hausse qui a caractérisé l’année passée a été soutenue par la performance des biens d’entrée de gamme, autrement dit ceux qui se situent dans la fourchette inférieure d’au moins 25 % à la valeur moyenne de vente dans la zone considérée. Mais la hausse a touché chaque région d’une façon différente et variée, par exemple Le Brabant flamand, la Région bruxelloise, la Flandre-Occidentale et le Limbourg ont ainsi enregistré une hausse de 3 %, tandis que le Hainaut et la Province de Liège n’ont connu qu’une hausse des prix de 0,5 %. Autant de chiffre qui annoncent une année encore bonne en matière d’immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *