Stations d’épuration des eaux usées : obtenir une eau compatible avec l’environnement

Une fois qu’elles deviennent usées, les eaux doivent être traitées avant de rejoindre le milieu naturel. Les eaux pluviales ou les eaux distribuées aux foyers et aux industries deviennent chargées en impuretés diverses. L’état construit des stations d’épuration pour recevoir ces eaux usées et les traiter via divers procédés.

Dangerosité des eaux usées polluées

Les eaux usées qui sont collectes par les réseaux d’assainissement sont riches en matières polluantes issues des différentes activités commerciales, agricoles et domestiques. Elles regroupent les eaux domestiques, les eaux pluviales et les eaux provenant des usines. les eaux usées sont de trois types :

Les eaux usées domestiques : elles sont formées des eaux de toilettes et les eaux ménagères. Elles sont riches en matières organiques et matières minérales.

Les eaux de ruissellement : elles proviennent des eaux de pluies, des eaux des cours, des eaux d’arrosage, etc. elles sont chargées en micropolluants divers.

Les eaux industrielles : elles sont constituées par les rejets des zones industrielles ainsi que les liquides résiduaires employés dans les processus de fabrication et de nettoyage des appareils.

La composition des eaux usées varie en fonction de leur origine. Elles renferment des matières en suspension, azote, phosphore, chlore et potassium.

Le déversement de ces eaux directement dans le milieu naturel peut être désastreux et entraine la disparition de plusieurs formes de vie. C’est pourquoi il est important de traiter ces eaux dans des stations d’épuration avant de les recycler.

Techniques d’épuration des eaux usées

Le traitement des eaux usées consiste en une chaîne de procédés qui réduisent à chaque étape le degré de pollution. La première étape consiste à retenir les grosses molécules à travers des dégrilleurs et des tamiseurs. Ce traitement mécanique est essentiel pour éliminer les molécules non biodégradables comme les mégots de cigarettes, les papiers hygiéniques, les serviettes et les tampons, etc. sous le pré-traitement primaire rentre aussi l’élimination des matières sableuses et les huiles per successivement un dessablage et un déshuilage.

Le traitement primaire cible les matières en suspension qui se décantent au fond du bassin. Quant au traitement biologique désigne l’élimination de la pollution par voie biologique. L’eau passe dans de gros bassins où séjournent des millions de bactéries aérobies. Ce sont des bactéries constamment alimentées en oxygène qui se nourrissent de la pollution des eaux usées.

Finalement, les eaux passent au clarificateur pour supprimer les bactéries qui restent du précédent traitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *