La prise en charge des dommages causés au bien immobilier par les cataclysmes naturels

Ouragans et inondations sévissent ces dernières années, plongeant beaucoup de propriétaires dans un triste sinistre et dans le désarroi. Heureusement que les assurances existent pour faire face aux paiements des dépenses engagées pour tout réparer, voire, pour tout reconstruire. Voici un récapitulatif des options qui se présentent à vous dans le cadre des assurances Sinistre relatives au secteur immobilier. Si vous vivez dans des régions exposées aux dangers des catastrophes naturelles, c’est sans doute le moment de penser sérieusement à la souscription de telles assurances. Dans le cas où votre bien immobilier n’est pas situé dans ces zones menacées, souscrivez à ces contrats par précaution.

Couvrez-vous contre les dégâts des eaux

Dans l’hypothèse où vous ne savez pas comment trouver le bon assureur ni où le trouver, il est préférable, et vivement recommandé, de recourir aux services d’un courtier en assurance. Surtout que dans ce type de dégâts, ce sont souvent de gros montants qui sont en jeu. Sachez que l’assurance contre les dégâts des eaux est facultative pour tous les propriétaires. Cette absence d’obligation ne doit pas vous encourager à ne rien faire. Au contraire ! À une période où le changement climatique est à l’origine d’intempéries de plus en plus violentes, il est crucial de se couvrir ! Cette couverture est déjà intégrée dans l’assurance Multirisques habitation. Là où il est nécessaire d’être vigilant, c’est lorsque vous prenez connaissance de la liste des garanties ainsi que celle des exclusions. Rajoutez alors des assurances complémentaires sur tous les points qui ne sont pas couverts.

Couvrez-vous contre les dommages provoqués par les catastrophes naturelles

Tous les déchaînements météorologiques ne sont pas des catastrophes naturelles. Les phénomènes catégorisés ainsi le sont suite à la promulgation d’un arrêté interministériel. Vous avez le choix entre souscrire une assurance Catastrophe naturelle indépendamment ou souscrire une assurance Multirisques habitation qui l’inclut automatiquement. Si, lors du renouvellement de la souscription, cette dernière ne l’intègre plus et que la compagnie vous notifie son refus d’inscrire cette couverture à la garantie Multirisques habitation que vous souhaitez prendre, contactez le Bureau Central de Tarification (BCT). Ce département est le seul qui soit habilité à obliger l’assureur à mettre à votre disposition une couverture contre les effets de catastrophes naturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *