Isolation thermique : le point sur les aides financières en 2017

Avec l’évolution des mentalités et la prise en compte des problèmes écologiques, les méthodes de construction visant à améliorer les performances énergétiques d’une maison ont vu le jour. L’objectif aujourd’hui est de se rapprocher le plus possible la maison autonome. L’isolation thermique est l’une des méthodes qui permettent ses performances énergétiques. Cependant le devis travaux isolation maison peut s’avérer élevé. Fort heureusement de programmes d’aides et de subvention permettent désormais de réduire de manière considérable les couts de ces travaux.

Le crédit d’impôt transition énergétique (CITE).

Il s’agit d’un programme de financement mis en place par l’Etat qui permet d’effectuer des travaux d’isolation thermique sans disposer forcément d’un budget important. La principale condition pour être éligible à cette aide est de s’offrir les services d’un professionnel reconnu Garant de l’environnement (RGE). Le CITE représente un montant plafonné à 8 000 euros  lorsqu’on est seul, 16 000 euros lorsqu’il s’agit d’un couple et 400 euros par personne à charge. Dans le cas des enfants, le montant est de 200 euros.

L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH)

Autre aide financière mise au point pour le financement des travaux d’isolation thermique, l’ANAH. Bien entendu certaine conditions définissent votre éligibilité. Détail important à retenir ; cette aide n’est pas cumulable avec la prime d’énergie.

La prime énergie (CEE).

C’est une subvention que de nombreuses personnes ignorent, pourtant son octroi peut vous donner un grand coup de pouce pour vos travaux d’isolation. Là encore des conditions d’éligibilité sont imposées, mais faciles à remplir.

L’Eco prêt à taux zéro.

Cette aide concerne principalement les maisons construites avant le 1er janvier 1990.  Le montant du prêt varie en fonction du bouquet de travaux à réaliser. Si le bouquet concerne deux travaux, l’aide sera plafonné à 20 000 euros remboursables sur une durée de 10 ans. Dans le cas d’un bouquet de trois travaux le plafond monte à 30 000 euros remboursables sur une période de 15 ans.

La tva à 5,5 %

Constitue un allègement fiscal qui a pour objectif d’encourager les travaux d’isolation thermique. Il est important de garder à l’esprit que les services d’un professionnel certifié restent incontournable pour bénéficier des travaux d’une qualité optimale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *