investissement

Avantages de faire un dpe en cours dans son logement

 

Le diagnostic de performance énergétique est une étude qui permet de mettre en lumière la consommation en énergie d’un bâtiment, exprimée en kWh/m²/an et sur ses émissions de gaz à effet de serre, mesurées en kg de CO2 /m²/an.

Quel intérêt de réaliser un dpe en cours dans son logement ?

La réalisation d’un DTG permet de faire le point sur l’état énergétique de son logement. C’est donc un outil précieux dans le cadre d’une rénovation. Il doit comporter plusieurs éléments à savoir la description du logement, de ses équipements entre autres chauffage, eau chaude sanitaire, ventilation, climatisation et de leurs conditions d’utilisation. Il doit aussi mentionner l’évaluation de l’énergie consommée et des dépenses annuelles, la part des énergies renouvelables ainsi que l’estimation de la quantité d’émissions de gaz à effet de serre. Le document doit également conseiller les travaux à réaliser en priorité notamment isolation, fenêtres, équipements, régulation… dans le but d’améliorer le confort et la performance énergétique du logement.

Par ailleurs, réaliser un dpe dans son logement permet aussi d’améliorer l’isolation dans le logement. Il propose des informations d’améliorations, incite chacun à la diminution des gaz polluants et pousse à la mise en place des sources d’énergies renouvelables. Enfin, un des avantages de faire ce dpe aussi c’est qu’on peut obtenir un crédit d’impôt développement durable de 15% pour les résidences principales de plus de 2 ans.

Comment réaliser un dpe ?

Un dpe doit être réalisé par un diagnostiqueur indépendant dont les compétences sont certifiées par un organisme accrédité par le COFRAC ou Comité français d’accréditation. Il doit être réalisé à partir d’un logement règlementé. Pour ce faire, le diagnostiqueur doit utiliser deux étiquettes notamment une étiquette énergie indiquant la consommation énergétique annuelle du logement sur une échelle allant de A une consommation faible, inférieure à 51 kilowattheures/m² à G une consommation importante, supérieure à 450 kilowattheures/m². Et la seconde est l’étiquette climat présentant l’impact annuel de cette consommation énergétique sur les émissions de gaz à effet de serre CO₂. Une fois le diagnostic terminé, le professionnel transmet les résultats à des fins d’études à l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie ou Ademe. Par ailleurs, le dpe doit être réalisé dans tous les logements d’habitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *